Nouvelle couturière

Tout commence avec des doigts de fée

 

 

 

Nous aimerions profiter du lancement de notre blogue pour vous présenter notre nouvelle couturière, Monica, le cerveau mais surtout les doigts de fée derrière la fabrication de nos produits uniques. Elle joue un rôle essentiel dans le quotidien de Swell Fellow puisque c’est elle qui concrétise les créations qui prennent vie dans notre imaginaire.

 

De l’Italie au Québec

 

D’origine italienne, Monica a traversé l’océan pour s’installer dans la Belle Province après s’être éprise d’un Québécois! Fort heureusement, nous avons mis la main sur la perle rare lorsqu’elle a répondu au poste que nous avions affiché sur Emploi-Québec, et depuis, son attention au détail et son talent incroyable ne cessent de nous charmer.

 

Un parcours exceptionnel

 

Au fil de ses 30 années de carrière en création d’accessoires et de vêtements, Monica a travaillé pour de célèbres noms de la haute couture. Elle a notamment peaufiné son doigté de couturière en concevant des sacs de cuir pour Dolce & Gabbana, Donhill, Alviero Martini et Cartier, puis des cravates pour Zegna, Leonard Paris, Brioni, Church’s, Aquascutum, Ballantyne, Gucci, Tom Ford et l’acteur Daniel Craig, alors qu’il incarnait le rôle de James Bond au grand écran. 

 

Une passion encore bien vive

 

Bien qu’elle pratique son métier depuis plusieurs années, Monica ne cesse de s’étonner du nombre d’étapes et d’heures requis pour confectionner de petits accessoires bien simples comme la cravate et le nœud papillon. On compte habituellement de 30 à 60 minutes de travail pour créer un nœud papillon alors que près de deux heures peuvent être nécessaires pour confectionner une seule cravate! 

 

Véritable passionnée de son art, Monica fabrique chaque pièce avec la même dextérité bien qu’elle vous avouera le sourire en coin qu’elle a un petit penchant pour le sophistiqué et populaire nœud papillon.  

 

Une cravate qui a fait du chemin

 

Néanmoins, notre couturière détient un rapport bien particulier avec la cravate, sa plus grande fierté étant d’en avoir confectionné plusieurs pour les derniers films James Bond. Son anecdote de couture la plus cocasse, qu’elle raconte toujours en riant, met d’ailleurs en scène une cravate : « j’avais coupé un bout de la cravate pour l’utiliser sur une autre création. Quelqu’un a malencontreusement remis la cravate découpée sur le présentoir en boutique et elle a été achetée le jour-même par un client qui ne s’est jamais plaint de son aspect bizarre! » 

 

Pour Monica, le plaisir que lui procure son travail chez Swell Fellow provient de l’élément de surprise qu’apportent les clients du sur-mesure comme de la constance requise pour produire les accessoires vendus en boutique.